Une réflexion au sujet de « le bon, la brute et le gras_épisode_001 »

  1. Quel redoutable ami que la gourmandise… surtout pour Martine…
    Je dis bien « ami » car qui à dit que manger ce que l’on aime était mauvais pour la santé quand le produit en question qui est consommé est une pâtisserie… cela fait du bien de manger quelque chose que l’on aime et qui par conséquence, nous fait du bien… mais malheureusement, le gras et la brute veillent… peut-on voir cela comme un clin d’oeil aux gens qui critiquent les obèses, malades malgrés eux d’une morphologie non choisie et parfois difficilement acceptée… possible… trés belle illustration…!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *